Vous êtes ici : Accueil / Lycée / Progression des apprentissages

Méthode de l'étude de documents : PROGRESSION DANS LES APPRENTISSAGES de la SECONDE à la TERMINALE

Par Sandrine Béraud, Sabine Gentenaar, Philippe Manie, François Philippe et Daniel Vanhazebrouck
error while rendering collective.geo.kml.kmlcontentviewlet

 

Ce travail s’inscrit dans la continuité de la réflexion menée par le groupe lycée sur l’étude de documents en classe de première à travers l’exploitation d’extraits de la correspondance de Louis Barthas, combattant de la première guerre mondiale. Cette poursuite de travail vise ici à répondre aux difficultés qu’engendre la mise en œuvre de cette étude auprès des élèves et les difficultés pour les enseignants d’y répondre dans le temps alloué, dans le cadre des séries générales.
Les élèves ont pour principales difficultés la compréhension de la consigne ainsi que l’étude critique du document en réponse à celle-ci. De ce fait s’est imposé très vite pour le groupe le besoin d’éclaircir les différents éléments de la consigne ainsi qu’un travail guidé de la classe de seconde à la classe de terminale permettant aux élèves d’acquérir une réflexion plus critique sur les documents, qu’on leur demande  notamment de mettre en œuvre à l’occasion des évaluations.

 

Ce travail s’organise en deux temps :
-Dans un premier temps un travail a été produit sur la compréhension des différents éléments de la consigne. Les consignes observées laissent apparaître la plupart du temps un travail sur : l’identification du document, son analyse, parfois une confrontation avec un second document et dans certains cas la recherche des limites du document par rapport au sujet d’étude (suggérant ainsi un regard critique). Pour chaque élément, nous avons explicité ce qui était attendu  de la seconde à la terminale.
-Dans un second temps nous avons mis en place un travail d’étude de document avec une progression de la Seconde à la Terminale. Travail qui entraine les élèves d’une étude semi-guidée à une démarche autonome. Ainsi se met en place pour les élèves le passage d’une approche assez mécanique de l’étude de document au début de la classe de seconde à une approche plus critique attendue en classe de première et de terminale.

 

 

PREMIERE PARTIE DU TRAVAIL : TRAVAIL SUR LES DIFFERENTS ELEMENTS DE LA CONSIGNE

 

Qu’est- ce qu’identifier (ou présenter) un document ?
  • Acquis du collège
« Présenter un document », c’est souvent en collège la recopie du para texte et de son environnement, le repérage des informations concernant l’auteur, la nature du document, sa date. Parfois, on revient sur son sens
  • En seconde :
Le professeur a  coutume d’introduire plusieurs astuces mnémotechniques : TORNAD (titre origine, résumé, nature, auteur, date), DANS (Date, Auteur, Nature et Sujet) et en géographie NOTE (Nature, Origine, Thème et Échelle) Il faudra veiller à la lecture préalable et du sujet – consigne – et du document
  • En première et en terminale,  la présentation du  ou des document(s)  est précisée, en continuité avec les pratiques amorcées en Seconde
Il faut préciser que cette identification est réalisé « au regard du sujet et/ou de la consigne »
Nature : passer d’une formulation générale (image, texte) à une formulation qualifiée (photographie, peinture, caricature / propagande – discours, roman, mémoire, article spécialisé …).
 
Source : voir para texte. En l’absence de source on  peut alimenter le débat des limites du document, de sa valeur. Initiation et sensibilisation aux droits d’auteur.
 
Date et Contexte :
Acquis collège et acquisitions au Lycée
- donner la date et le siècle correspondant au document.
- Objectifs de seconde : apport de connaissances dans un cadre chronologique plus large qui éclaire le texte en utilisant les thèmes du cours, un titre ou un sous- titre.
- en première et en terminale ce travail de réflexion sur le contexte nourrit les  articulations avec les domaines ou thématiques du document et l’association  de temps longs voire courts mobilisables à l’issue de l’étude du document.
 
Auteur : présentation d’un auteur connu ou non connu au moins par rapport à ses fonctions, son origine sociale. Pour un auteur connu : dates, origine, influence, fonction sociale et œuvre c.à.d. actions Notamment par rapport à la pertinence du sujet, et de la consigne. On ne peut le faire en soi.
 
Idée générale/ thème/ sujet : on sort du paratexte et on entre dans le texte. Attention le titre peut parfois la contenir mais on ne peut se passer d’une lecture et de la sélection des mots- clés. Les mots-clés n’étant pas tous perceptibles d’entrée de jeu, ceci suppose une activité guidée ou une correction à partir du travail des élèves

 

 

Qu’est- ce qu’analyser le document ?
L’élève prélève, classe les informations en fonctions des objectifs de la consigne et apporte des connaissances.
- prélever : l’élève sélectionne les mots- clés en citant les informations explicites ou implicites du document  pertinentes en fonction du sujet.
- classer les informations pour répondre de manière structurée à la consigne donnée
-l’élève apporte des connaissances du cours (ou acquises) pour définir les mots- clés classés
Démarche qui peut- être mise en œuvre  selon le tableau suivant
 
je sélectionne les infos du doc
et je les classe par thème
(avec des couleurs différentes)

j’associe des connaissances du cours = mots clefs

je définis ces mots clefs
ou
dégage des notions clefs

 

 

Exemple de mot- clé : xénophobie, communautarisme

 

Notion = intégration

 

 

 

 
Qu’est ce que  confronter deux documents :
- dans leurs identifications
  • En seconde : document après document
  • En première : les deux documents sont présentés ensemble
- dans leurs contenus
  • Deux visions semblables
  •  Complémentaires
  • Différentes
 
Qu’est ce que dégager les limites du document : on le conduit à l’issue de l’étude du document
  • Une approche critique dans le cadre de l’identification du document : dans le cas des documents proposés, l’élève peut s’interroger
- sur l’auteur (ses origines, son point de vue…) 
- sur la date (l’auteur est-il contemporain des faits ?)
- sur la nature (est-il propagandiste, caricatural, scientifique… ?)
  • Une approche critique approche critique dans le cadre de l’analyse du document : quelles connaissances du cours ne sont pas traitées par le document ?
On précisera que cette démarche critique peut être mobilisée lors de l’identification ou de l’analyse du document.
En seconde, on aura recours à des questions précises pour guider l’élève dans sa démarche, alors qu’en première et en terminale, l’élève mettra progressivement en œuvre cette dimension critique de façon autonome, le tout au regard de la consigne de travail

 

 

 

SECONDE PARTIE : L’ETUDE D’UN MEME DOCUMENT DE LA SECONDE A LA TERMINALE (méthode progressive)

La mise en œuvre de la méthodologie progressive sur les trois années peut être faite à partir d’un sujet d’étude commun. Ainsi le groupe de réflexion a choisi comme thème d’étude, LES PHENOMENES MIGRATOIRES, qui répond à ce critère.
Ce choix est facilité par l’usage d’un même document. Pour chaque niveau le groupe de travail a choisi un second document pour accompagner le document de référence (gravure de Franck Leslis datée de 1887 et publiée dans « Illustrator Newspaper »). Ce second document permet aussi la mise en place de l’étude comparée de deux documents.
Dans cette seconde partie il a été aussi précisé à quel moment des programmes se fait l’étude de la migration pour chaque niveau. De plus, chaque étude de la seconde à la terminale est accompagnée d’une méthode corrigée en fonction des attentes du professeur.
 
- un document de la seconde à la terminale :
  •         document référent et document associé
Manuel « Magnard » 2nde p. 24 (« Focus ») : gravure de Franck Leslis de 1887
 

 

Un second document est associé pour s’adapter aux exigences de chacun des programmes de seconde, de première, de terminale.

En seconde : Manuel « Nathan » - Le Quintrec – doc. 10 p.29

 

En Première

  • Manuel « Bordas » Doc. 3 page 60

… immigration polonaise dans le Nord Pas de Calais dans les années 30 selon la Préfecture ...

 

En Terminale

 

MIAMI, UNE MÉTROPOLE INTERNATIONALE

[La multiethnicité croissante de Miami est à replacer dans le contexte de sa fonction géopolitique et géoéconomique et de sa capacité à polariser une partie des flux humains, matériels et immatériels du bassin caribéen et de l’Amérique latine. Alors que les processus de régionalisation et de métropolisation à l’échelle régionale, voire continentale, se renforcent mutuellement, la fonction d’interface métropolitaine de Miami lui confère un rôle stratégique de premier plan.]
 La ville exerce tout d’abord un rôle d’avant-poste géostratégique des Etats-Unis dans la Caraïbe. Nombre d’interventions militaires directes et indirectes dans la « Méditerranée américaine » y ont été préparées et financées. Elle a aussi été une base de repli pour maints dirigeants latino-américains déchus avant et pendant la Guerre froide. Sa fonction géopolitique explique l’attraction exercée sur les centaines de milliers de migrants de la région venus de pays communistes, et en particulier de Cuba dont les originaires constituent 30% de la population de la métropole.
Le rôle stratégique de Miami se décline aussi dans sa fonction commerciale et financière internationale attirant capitaux et marchandises latino-américains. La moitié des échanges de biens entre les Etats-Unis et la Caraïbe transitent par Miami, facilités par une logistique tournée vers l’international. 70% des échanges internationaux de la métropole s’opèrent avec l’Amérique latine et la Caraïbe et 45% des passagers de l’aéroport de Miami sont en partance pour ces régions ou en viennent. Depuis une trentaine d’années, la ville a également montré une remarquable capacité à polariser et organiser les réseaux transnationaux informels se déployant dans la Caraïbe dans les domaines marchand, migratoire, religieux* ou celui des narcotiques.
Cette internationalisation s’est manifestée localement par une immigration massive et une rapide transformation culturelle de la métropole. La moitié de sa population est née à l’étranger et notamment 45% dans le bassin caribéen, tandis que le poids relatif des Hispaniques – immigrés et nés sur place – dans la population totale est passé de 5 % en 1960 à 60 % aujourd’hui selon le Bureau du recensement. La seule population cubaine est désormais plus importante numériquement que la population blanche anglo-saxonne et il apparaît dans certaines localités comme Hialea qu’un résident sur quatre ne parle pas l’anglais.
Cédric Audebert
 
* On notera que le Bassin Caraïbe se rattache majoritairement au monde catholique.

 

 

  •  
  • Les migrations dans les programmes et progressions

En seconde, Les phénomènes migratoires sont associés au

Thème 1 intro :          La place des populations d’Europe dans le monde
Chapitre 2 :                Les européens peuplent le monde au XIX  siècle.

 

En première, Les phénomènes migratoires sont associés au

Thème 1                     Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIX 
Chapitre 2,                 Mutations des sociétés, l’immigration et la société française au XX

 

En terminale, Les phénomènes migratoires sont associés au

Thème 3 :                   Dynamiques géographiques des grandes aires continentales
Question 1:                 L'Amérique: puissance du Nord, affirmation du Sud
Etude de cas :                        Le bassin Caraïbe, interface américaine, interface mondiale -
 
 
 
 
EN CLASSE DE SECONDE
Une confrontation des deux documents avec le document référent et le document associé.
Dans la perspective d’aboutir à la maîtrise de la consigne de type bac, Il s’agit en seconde de mettre en place une démarche semi- guidée qui reprenne les attendus de cette consigne : identifier, montrer, expliquer, confronter… pour aboutir à une approche critique des documents fondée sur des connaissances.
 
Démarche mise en œuvre pour l’étude des deux documents en classe de seconde :
Elle mobilise pré-requis du collège et acquisitions progressives de Seconde 
- identification des documents
- capacité à comprendre les différents éléments de la consigne
- sélectionner les informations à partir d’une consigne
- capacité à utiliser les connaissances pour éclairer, compléter, nuancer, critiquer le document.
- adopter une démarche critique dans le cadre de l’étude du  document
 
Notions de seconde à dégager de la confrontation des deux documents :
Flux (émigrants / Immigrants) : origines, motivations, acteurs
Intégration : assimilation, communautarisme, « melting pot », exclusion, xénophobie, et acculturation.
 
Questionnaire sur les documents, en vous appuyant sur le cours
  1. Identifier chacun des documents en précisant le contexte                                                                                                                                                    1bis   Identifier chacun des documents en dégageant l’idée principale en précisant le contexte
  2. Dans le document n°1 montrez les caractéristiques de la migration évoquée en associant à vos descriptions un apport de connaissances. En précisant quand ? qui ? où ? quoi ?
  3. Dans le document n° 2 montrez comment les italiens s’intègrent aux États-Unis à partir d’éléments relevés dans le texte et explicitez les à partir de vos connaissances.
  4. Les deux documents ont-ils la même vision de l’émigration ? Justifiez votre réponse.

 

Réponses attendues par le professeur :

Le premier document : gravure de Frank Leslis datée de 1887 publiée dans « Illustrator Newspaper ». Elle représente l’arrivée des migrants européens aux Etats- Unis au moment de la seconde phase de  l’immigration

Le second document lui est un extrait d’un ouvrage de Lucien de Vissec daté de 1903 ; il présente une vision plus critique de l’émigration italienne à New -York.
Il s’agit dans cette présentation d’insister sur un des aspects de l’identification en apportant :
Pour le premier document des explications sur le contexte en utilisant des connaissances abordées en cours.
Pour le second document l’objectif est de mettre en lumière la dimension critique du document.
 
Ce sont des émigrants européens qui immigrent vers New- York (statue de la liberté). C’est une émigration familiale massive très diversifiée : hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux d’origine slaves. Leur attitude est porteuse d’espoir. Ils sont stimulés par le symbole de la liberté vers lesquels convergent leurs regards.
Cette arrivée en bateau permet d’aborder le rôle des compagnies transatlantiques dans le transport des migrants.
L’enjeu de la question ici est d’associer à la description (sélection d’informations internes au document) l’apport de connaissances (cours).

 

 

D’après ce document les italiens ne s’intègrent pas.

 

Citations Explicitations (connaissances)
« deux quartiers qu’ils occupent exclusivement »
« esprit de clans »
« parlez qu’italien »
« une cité dans une autre cité »
« presque tout y vient d’Italie »
« ne sont pas mélangés »…
Communauté / Communautarisme
 Ségrégation
= définir les notions
« esprit de caste »
Exclusion
= définir
« jaloux de l’étranger »
« jeune italienne n’épouse jamais un américain »
 
 
Xénophobie
= définir

 

  1. Non,  ces deux documents n’ont pas la même vision de l’immigration

Le premier document montre une vision idéalisée et positive de l’arrivée des européens à New- York. Ils voient les Etats-Unis comme une terre promise, de libertés, d’espoir de réussite (le rêve américain).

Le second document au contraire apporte une vision plus critique, négative de l’arrivée des européens qui ne s’assimilent pas et basculent dans le communautarisme.

La réponse à cette question pourrait amener une ouverture vers le processus d’acculturation.

Ce qui nécessite la définition des notions :
- acculturation
- assimilation
-intégration

 

 

  • En PREMIERE
LIENS avec le PROGRAMME
Thème I          = Croissance économique, mondialisation et mutations des sociétés depuis le milieu du XIX°
Chapitre 2       = Mutations des sociétés
                                   Une Etude : l'immigration et la société française au XX°
DOCUMENTS
  • Document commun aux trois niveaux
  • BORDAS doc. 3 p. 60 – Rapport du Préfet du Pas de Calais sur l'immigration polonaise
 
La consigne est différente en fonction du moment où est amenée cette étude dans l’année
  • Au premier semestre
  • Décomposition de la consigne de type bac – semi guidée -
Après avoir identifié les documents y compris de façon critique
Sélectionnez les informations de ces documents qui nous renseignent sur :
  • les motivations des migrants
  • les modalités de leur intégration : assimilation, communautarisme ou autres …
Vous définirez  également chacune des notions (cette consigne est utilisée dans une phase d’apprentissage de la méthodologie, et ne serait pas formulée ainsi dans un DS ou un examen).
 
 
  • Au second semestre
  • mise en œuvre de la consigne de type bac … elle n'est plus semi-guidée et fait appel à davantage d'autonomie
« Après avoir identifié les documents, précisez les causes, les modalités de l'intégration des migrants et les limites de celle-ci, caractérisez  la vision que donne l’auteur de l’immigration polonaise en France. »
 
 
EN TERMINALE
  • mise en œuvre de la consigne de type bac : elle n'est plus semi-guidée et fait appel à davantage d'autonomie
    « Après avoir identifié les documents, précisez en quoi ceux-ci (à des époques et à des échelles différentes) témoignent des permanences et des évolutions  de l’immigration aux Etats Unis.
     
  • Avec les élèves qui ne maîtrisent pas l'objectif (en A.P.)
    Décomposition de la consigne de type bac – semi guidée -
    Après avoir identifié les documents y compris de façon critique Cf. Tableau ci-dessous Colonne 1
    Sélectionnez les informations de ces documents qui nous renseignent sur :
  • origine géographique des migrants
  • les motivations
  • les effets de leur installation aux EU
  • les limites du document concernant les notions d'assimilation, communautarisme ou autres …que vous définirez
    On pourra attendre ces différents éléments (voir tableau ci-dessous) :
Identification des documents
(date et lieu  en particulier)
Origine géographique des migrants et conditions de leur arrivée
Motivations de leur départ vers les EU
Conséquences de leur arrivée aux EU
Limites des documents ?
- Document 1 : gravure de Franck Leslis
 
- présentant une vision idéalisée
 
- 1887 – fin XIX° -
 
- migrants européens
- migrants en majorité slave :
-2èmephase d’immigration.
- arrivée par bateaux.
- recherche d’une vie meilleure
 
- participent au peuplement d’un Etat continent vide à l’époque
- vision positive et idéalisée de l’immigration aux EU : thème de la Terre Promise … Réalités plus complexes
- document 2 : extrait de texte scientifique d’une revue en ligne
 

 

-2008 – Début XXI°
 
- Amérique latine
-  bassin des Caraïbes
- Cuba
 
 
- base de repli pour dirigeants latino américains dans contexte guerre froide
 
- milliers d’anonymes fuyant le communisme, Cuba en particulier
 
- renforcent la présence hispanique aux EU :
      50% des habitants de Miami sont nés hors EU  dont majorité dans Caraïbes
      60% d’Hispaniques à Miami
     Langue espagnole concurrence l’anglais
  • modification de la sociologie religieuse
(Des WASP aux catholiques)

 

 
 
- n’évoque pas la réaction des populations autochtones : assimilation, ségrégation, « ghettoïsation » communautarisme, melting pot ? salad bowl ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Conclusion :
Le travail présenté a eu le souci de répondre aux difficultés rencontrées par les professeurs durant la mise en œuvre de l’étude du document en histoire. Un parallèle peut- être envisagé pour un travail en géographie.
Si ce travail peut sembler d’un premier abord assez simple il ne faut pas minimiser les difficultés que nos élèves rencontrent face aux documents divers et variés qu’ils trouvent sur internet sans jamais vérifier ni la source, ni l’auteur, ni le contenu. Ainsi cette étude de document peut aussi être abordée comme une démarche permettant à l’élève de réfléchir sur la « réelle nature » d’un document et de développer son esprit critique.
error while rendering collective.geo.kml.kmlbelowcontentviewlet
Mots-clés associés :
Tag Cloud

WP Cumulus Flash tag cloud by Roy Tanck requires Flash Player 9 or better.